Search

Comment Surmonter Les Obstacles de Langues



Ça y est, vous avez décidé d'étudier dans une université au Canada ou aux États-Unis ! Maintenant, vous penserez probablement à vous familiariser avec une nouvelle langue, une nouvelle culture et un nouvel établissement.


En effet, tout choix s'effectue aussi sur la base de la langue locale. A la différence du Canada où certaines régions sont bilingues, les USA n'offrent pas beaucoup de choix aux étudiants qui ne parlent pas anglais. Ces derniers une fois en terre américaine sont contraints de consacrer leurs premiers semestres dans des centres de langues, notamment en anglais intensif. Même les étudiants qui se dirigent vers le Canada songent parfois à être à l'aise en Anglais dans l'intention de ne pas s'ériger des barrières au niveau de leur intégration dans les communautés étrangères présentes sur place. Si vous estimez que la langue ne doit pas être une barrière pour vous alors cet article est le vôtre.


Souvent, lorsqu'il s'agit de travaux d'équipe, des obstacles liés à la méthodologie et aux stratégies d'apprentissage peuvent s'ajouter aux défis d'écriture et de lecture. Les défis liés à la langue sont donc étroitement liés à ceux de l'apprentissage, de l'enseignement, de la pédagogie et de l'encadrement. Le défi consiste à s'adapter à un système qui valorise la compréhension, l'expression personnelle, le développement du jugement critique et le travail d'équipe. Cette adaptation peut générer de l'anxiété chez l'étudiant pour qui des stratégies comme le travail individuel et la mémorisation ont été valorisés pendant son parcours antérieur.


L'idéal est d'avoir une notion en Anglais lorsque vois décidez par exemple de poursuivre les études dans un pays ouvert à toutes les cultures du monde. C'est pourquoi chez Edu-X Services, nous avons développé à travers notre programme Education eXcellence Club, des sessions intensives de formation en Anglais, principalement dirigées par un instructeur américain.


Par ailleurs, pour outiller les étudiants, plusieurs universités offrent des initiatives et programmes de langues aux étudiants internationaux. Toutefois, il existe quelques astuces pour faire face à la barrière de langue:


- La proximité avec les enseignants: créez des liens avec les enseignants en posant plus de questions, en s'impliquant plus aux cours;


- Le partage de connaissances, l'entraide et le travail de groupe: entre étudiants, vous serez plus à l'aise à discuter sans gène, et apprendrez certainement beaucoup de mots en plus de faire plus attention à la prononciation;


-Participer aux activités de l'université, surtout les activités sportives;


-Prendre activement note des nouveaux mots ;


Ce n’est pas sans raison que cette astuce est un grand classique, elle est efficace ! Prenez l’habitude de vous munir d’un ordinateur portable ou d’utiliser un outil comme Evernote. Ainsi, chaque fois que vous entendrez ou lirez un mot ou une expression inédite, prenez soin de le noter dans le contexte : c’est-à-dire en écrivant la phrase entière et en en précisant le sens. Cela permet de gagner du temps, sans avoir à réexaminer ce terme et vous demander : « que signifie ce mot (cette expression) déjà ? ».


En somme, apprendre une langue ne se résume pas à apprendre des leçons les unes après les autres et à assimiler son vocabulaire. Vous devez profiter de chaque occasion qui s’offre à vous pour parler, écouter, pratiquer la langue que vous apprenez, tester vos connaissances et évaluer votre progression. Pour cela, mettez tous les moyens possibles à votre service. Livres, magazines, films, séries, musique, sites internet, voyages : tout est bon à prendre pour progresser, apprendre de nouveaux registres de langue et améliorer votre compréhension écrite et orale.