Search

ETUDES APRÈS LE BAC: HUIT ERREURS À ÉVITER


Le sentiment débordant d'excitation chez les nouveaux bacheliers est la cause chez bon nombre de postulants aux universités internationales, de mauvais choix en termes de destination universitaire. Beaucoup parmi les étudiants qui désirent étudier à l'étranger sont impatients d'échapper au contrôle parental. Cette réalité qui est loin d'être un avantage pour certains, favorise pour la plupart une mauvaise orientation que ce soit au niveau du choix de la filière, du type de programme ou même du choix de l'université. L'orientation est une étape impérieuse dans le démarrage du processus universitaire chez tout étudiant. En d'autres termes, une mauvaise orientation peut entrainer de mauvais rendements académiques sans compter les risques d'échec et d'abandon.


Nous partageons avec vous dans cet article huit erreurs qu'il faut s'assurer de ne point commettre après le Bac.


1. Choisir Sans Projet Professionnel


Le projet professionnel est une dimension qui englobe systématiquement l'idée que se fait l'étudiant du premier métier qu'il souhaite exercer. Il va au-delà de la profession qu'envisage d'effectuer celui-ci à la fin de son cursus universitaire et touche de près les insuffisances qu'il veut pallier dans sa région, dans sa communauté, dans son pays ou même sur son continent. Par exemple, vouloir devenir médecin est une ambition, mais la dimension de projet professionnel démarre là où l'étudiant envisage de devenir médecin afin de lutter entre autres contre la mortalité infantile dans son village natal. Il est donc important que l'ensemble des choix universitaires aient une corrélation parfaite avec le projet professionnel. Par ailleurs, le projet professionnel comprend les programme de formation nécessaires pour obtenir le profil idoine. Si en tant qu'étudiant, votre projet professionnel consiste à contribuer à la promotion de la paix dans le monde, votre formation devra s'articuler autour de la gestion des conflits, des sciences sociales et vous ne pourrez prétendre à réaliser efficacement ce projet si vous parlez uniquement le français, par exemple.



2. Ne pas Prendre le Temps De Se Connaître


Aussi précis que vous pourrez l'être, vous devez faire une introspection. Vous devez consacrer cette partie de votre choix à ce que représente l'élément central de vos études universitaires, c'est-à-dire, vous! C'est ici qu'il faut évaluer vos aptitudes, vos compétences ainsi que vos valeurs intrinsèques. Un cursus universitaire n'est pas une partie de jeu lorsque vous n'avez pas les bonnes armes. Souvenez-vous aussi longtemps que possible: ce n'est pas toujours le chemin que vous empruntez qui détermine le succès, c'est le choix du chemin en fonction de ses moyens à votre disposition. N'hésitez pas à vous poser des questions comme: suis-je plutôt à l'aise en lettres ou en sciences? Serai-je assez patient pour opter pour un cycle universitaire long? Suis-je capable de me débrouiller tout seul si je venais à opter pour une université à l'étranger? Etc.




3. Laisser les Autres Choisir


Lorsque l’on doit choisir sa propre voie, les tiers avis ne peuvent constituer la plénitude des éléments à prendre en considération. Sinon, cela serait une démarche volontaire du suppression du point 2. Néanmoins, Vous pouvez être tenté(e) de suivre les conseils de vos proches, en particulier de vos parents, et faire votre choix en fonction. Si vous avez une idée de votre projet professionnel et que vos proches veulent vous en détourner, vous allez devoir leur prouver la solidité de votre projet et votre motivation.



4. Choisir Seul


L’avis des autres est d'une importance capitale. Les autres, ce n'est pas les amis ou les parents (à moins qu'ils soient les conseillers avec qui vous partagez d'importantes informations sur vos prestations académiques), il s'agit de conseillers d'orientation. Vous ne pourrez pas toujours mesurer l'ampleur des dimensions de votre choix professionnel, c'est pourquoi un professionnel saurait nettement faire l'affaire. Chez Edu-X, nos conseillers consacrent les premiers moments de l'assistance de nos étudiants sur la base des paramètres de chaque candidature. Nous partons du fait que chaque étudiant correspond à une procédure à part entière et entièrement à part. Notre objectif est de permettre à nos étudiants de trouver et de suivre chacun sa propre voie.


Il est aussi nécessaire de se renseigner sur toutes les opportunités sur les sites Internet des universités de votre choix ou dans les fora de discussion.



5. Se Fonder Uniquement Sur le Résultat Scolaires


Plus de la moitié des étudiants choisissent selon ce seul paramètre, se frayant ainsi un chemin presque naturel dans leur cursus universitaire. Le choix universitaire ne peut se limiter à la seule question de la moyenne au dernier trimestre ou à l'examen. Un célèbre mathématicien ivoirien affirme que la moyenne obtenue à une évaluation n'est que l'état des connaissances de l'étudiant au moment où il passe le contrôle.



6. Se Laisser Avoir Par Le Marketing


Parce qu'une université est aussi une entreprise, l'objectif de certains établissements demeure de se tailler une bonne part de gâteau en attirant le maximum d'étudiants. Avant d'effectuer le choix d'une université, il faut s'assurer que les diplômes qui y sont décernés sont reconnus et homologués par les structures spécialisées. Autrement dit, si vous faites le choix d'une université non reconnue, vous vous exposerez au risque de reprendre votre cursus depuis le début ou au moins d'être rétrogradé si vous êtes admis dans une université à l'étranger.



7. Se Concentrer Uniquement Sur Les Métiers Porteurs


Les motivations pécuniaires ne peuvent constituer d'arguments solides pour effectuer le choix universitaire. De plus, les métiers porteurs en 2022 ne le seront pas forcément en 2025 après trois années d'études universitaires. Qu'à cela ne tienne, la passion d'un projet professionnel doit surpasser la prétention salariale qu'on y rattache.



8. Ne pas Tenir Compte Des Périodes d’Inscription Dans Les Universités


L'admission universitaire est une étape très importante. Beaucoup d'étudiants africains désireux de poursuivre leurs études aux Etats-Unis ou au Canada par exemple attendent la proclamation des résultats du Bac pour entamer les démarches. Ce qui est une erreur. Chacune de ces universités dispose de son calendrier académique qui indique clairement les périodes d'inscription en prenant le soin de mentionner les délais impartis. Le processus doit être lancé dans les délais pour éviter les cas de reports de session. De plus, les démarches d'immigration peuvent prendre du temps car le nombre de demandes de visa étudiant pour les pays comme les Etats-Unis et le Canada est très important.


Il existe certainement d'autres paramètres que vous devez absolument savoir avant de vous lancer dans l'aventure des études universitaires. Pour cela, il est important de se faire accompagner par des professionnels qui sont avertis de ces questions. Prenez rendez-vous avec un conseiller Edu-X dès maintenant et offrez-vous la chance de bénéficier d'une eXcellente assistance d'orientation.